Parc national Death Valley

ENGLISH

Du site le plus bas d’Amérique du Nord à la température la plus élevée enregistrée, le parc national de Death Valley a beaucoup à offrir.

Il faut compter 3h30 de route depuis Las Vegas ou 4h30 depuis Los Angeles, mais même si vous n’y allez que pour une journée, cela en vaut vraiment la peine. Je suis parti de Las Vegas pour une journée, mais il y a des hôtels et des campings dans le parc si vous ne voulez pas le faire en une journée.

J’ai commencé mon périple tôt, en voulant visiter la maximum du parc. Assurez-vous de faire le plein d’essence avant d’arriver au parc, car on peut se procurer de l’essence à côté du Furnace Creek Visitor Center, mais au double du prix. Une chose que je n’avais pas réalisée lors de mes recherches sur le parc, c’est qu’il s’agit d’un parc relativement grand. Vous pouvez facilement parcourir quelques centaines de kilomètres en une journée en allant simplement d’un site à l’autre.

J’avais mon America the Beautiful Pass et je n’ai donc pas eu à payer les 30 $ de droits d’entrée, mais je vous conseille tout de même de vous arrêter au Visitor Center pour obtenir la carte du parc et le journal du parc pour obtenir les informations nécessaires à votre visite. En fonction de la date de votre visite, certains sites peuvent être fermés en raison de températures extrêmes.

Un autre point important que vous devez savoir est que la réception cellulaire est minimale dans le parc. Assurez-vous de télécharger vos cartes si vous utilisez une application, utilisez une carte de la région ou, comme moi, vous utilisez un GPS. Les sentiers et les sites sont bien identifiés, mais j’ai utilisé mon GPS à quelques reprises pour me rendre d’un site à l’autre. De plus, avec la chaleur, vous n’avez vraiment pas envie de vous perdre. Il va sans dire que vous devez apporter beaucoup d’eau avec vous.

Comme je n’y ai passé qu’une journée, j’avais une liste de sites et de sentiers que je voulais faire et je n’ai pas pu faire tous les sites. Voici donc quelques-uns de mes endroits préférés, mais vous pouvez visiter leur site pour obtenir plus d’informations.

Bassin de Badwater

Le point le plus bas d’Amérique du Nord, à 86 m sous le niveau de la mer. C’est un site facile d’accès, à 27 km à l’est du centre d’accueil. Depuis le parking, vous pouvez accéder au site et le voir, mais si vous voulez marcher un kilomètre de plus, vous pouvez arriver au bout du sentier du sel et avoir une bonne vue sur les salines.

Sur le chemin du retour de Badwater Bassin et si vous êtes prêt à faire une randonnée, vous pouvez vous arrêter pour faire une randonnée de 7,2 km à Golden Canyon et Gower Gulp Loop. Si vous préférez conduire le parc, vous pouvez également emprunter la boucle panoramique Artist Drive. Si vous avez un véhicule adapté au hors-piste, vous avez également d’autres possibilités, comme le Devil’s Golf Course. Je n’ai pas fait l’expérience de l’Artist Drive ou du Devil’s Golf Course mais on m’a dit que cela valait la peine si vous avez le temps.

En partant du centre des visiteurs vers l’ouest, je me suis dirigé vers les Mesquite Flat Sand Dunes. Depuis le centre d’accueil, c’est une distance de 36 km qui vous emmène dans un autre monde. Les dunes sont incroyables et constituent un tel changement de paysage.

À partir de là, il était temps pour moi de commencer à penser à mon retour à Vegas et il y avait deux autres endroits où je voulais m’arrêter pour admirer la vue.

Zabriskie Point

C’est un autre site qui se trouve directement sur le parking et vous n’aurez qu’à monter 400 m sur une pente pavée pour obtenir la satisfaction totale de voir le Golden Canyon et d’autres vues d’en haut.

Dantes View

Un trajet de 21 km sur Dantes Road vous mènera au parking de Dantes View. À 1500 m d’altitude, surplombant la Death Valley, vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur le parc. En regardant en bas, vous verrez les salines et à l’horizon, l’immensité du parc.

J’ai vraiment apprécié ma journée dans le parc national de la Death Valley. Voir tous ces paysages différents m’a beaucoup rappelé mon voyage en Islande. Il y a quelques sites que je n’ai pas pu voir, mais cela me donnera une excuse pour revenir et profiter à nouveau du parc.

Suivez-moi sur Instagram pour plus d’idées de randonnées et de photos @sebblog.

PAR SEBASTIEN ROBILLARD

Twitter


One thought on “Parc national Death Valley

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s