Pour emporter: Le Boucan

ENGLISH

Les ribs, le porc effiloché, le poulet, individuellement ils sont bons mais combinés ils sont terribles. C’est pourquoi, après avoir longtemps attendu, je devais commander au Boucan et essayer leur cuisine. On ne m’avait dit que du bien de ce restaurant et j’avais envie d’un bon BBQ.

Que ce soit à cause de la FOMO ou de la gourmandise, je voulais essayer tout ce qui était sur le menu. C’est pourquoi, lorsque j’ai vu le “Pitboss”, j’ai été comblé. Qu’est-ce que le Pittboss ? Un plateau contenant un demi-panier de ribs, un demi-poulet et du porc effiloché, accompagné d’une salade de chou, d’une salade de pommes de terre et de frites. Pour ajouter une cerise sur le gâteau, j’ai aussi commandé les extrémités grillées et laquée de la poitrine de bœuf , afin de m’assurer que j’avais assez de viande.

Comment était le repas, vous vous demandez ? Honnêtement, les frites et la salade de pommes de terre étaient tout simplement ce qu’elles devaient être. Mais là encore, je ne suis pas un grand fan de frites. Pour ce qui est de la poitrine de boeuf glacée, je m’attendais à plus de viande et moins de gras, mais c’était correct. Pour ce qui est du reste du repas…. excellent ! La salade de pommes de terre avait une touche d’aneth que j’ai adorée et qui donnait un goût exceptionnel. Le poulet était également bon, je suis un grand fan des aliments fumés et le poulet était très savoureux. Le porc effiloché était également excellent, mais ce sont les côtes qui ont changé la donne pour moi. J’ai mangé des côtes partout aux États-Unis et dans les endroits où le BBQ est né, mais je dois leur accorder que ce sont les meilleures côtes que j’ai mangées à Montréal. Elles se détachent de l’os, ce qui fait que même lors d’un rencard, vous ne serez pas obligé d’avoir les mains et le visage couverts de sauce, une fourchette et un couteau feront le travail pour retirer l’os. La viande tombe de l’os, mais elle est aussi juteuse et tendre, combinée au goût fumé que j’adore… c’est ce qui fait toute la différence et c’est pourquoi je l’ai vraiment aimée (je l’ai commandée une deuxième fois depuis).

Je suis à un point rare où j’ai faim rien qu’en écrivant à ce sujet. Je vous laisse juger, si vous essayez, faites-moi savoir ce que vous en pensez. Vous pouvez commander sur leur site Le Boucan.

PAR SEBASTIEN ROBILLARD

Twitter

Instagram

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s